mardi 12 mai 2015

LE PLUS BEAU PARC PARISIEN


Promenade à Bagatelle

L'orangerie de Bagatelle toute de blancheur sur son écrin vert

La maison du jardinier, digne de Blanche-Neige

Les premières roses

Le somptueux étalement d'une simple épine
 

En ce joli mois de mai, une promenade à Bagatelle, le plus beau parc de Paris si l’on inclut Neuilly dans notre capitale, est un enchantement. Objet d’un pari entre Marie-Antoinette et le comte d’Artois, futur Charles X, le petit château bien carré fut édifié en 64 jours, mais Bagatelle, c’est aussi tout un domaine comprenant orangerie et charmantes maisons des jardiniers, belvédère et pagode au détour de laquelle les paons font leur cour à leur belle dans une débauche de plumes. La roseraie est à peine éclose et ne connaîtra son plein épanouissement que fin juin, les bulbes sont finis, mais le jardin des iris est somptueux. On se croirait dans une serre à papillons multicolores. Ils offrent toutes les nuances de bleus et de violets bien sûr, mais aussi des jaunes éclatants ou délicats, des roses, des bruns veloutés et, les plus mystérieux, une noirceur d’enfer.

Les paons et leur parade amoureuse

Une arche de glycine blanche, comme une cascade d'eau vive

Le jardin des iris...

On se croirait dans une serre à papillons multicolores

Les iris dans leurs multiples parures


Et les plus mystérieux, les iris noirs
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire