dimanche 4 décembre 2011

TINTINE ADORE


Mamie Bigoude régale Tours

Noël coquin à Tours


Ce qui ne déplaît pas à Mamie Bigoude
Tintine arrosant les fleurs en plastique













Tandis que Tours se dispose à célébrer un Noël un peu coquin, on se presse à l’enseigne facétieuse de Mamie Bigoude, la créperie la plus célèbre de la ville, ouverte depuis décembre 2009 (un autre Mamie Bigoude existe à Limoges depuis l’automne 2008). Gageons que d’autres encore vont ouvrir aux quatre coins de la France, tant le concept est savoureux.


Le coin lecture, bibliothèque rose, bien sûr !
La tête de cerf en vichy mauve et blanc
Le lustre en pelotes de laine










Même la salle de bain accueille des convives
Une mamie comme Tintine les aime, dynamique et enragée de rock, adepte de déco façon année cinquante et cuisinière incomparable, ouvre sa chaumière à tous ses amis. Comme elle a dû improviser avec ce qu’elle avait sous la main, les lustres sont en flexibles de douche ou en pelotes de laine, les lits, peinturlurés de couleurs fluos, ont été sciés pour permettre d’y installer des tables, la machine à laver et la baignoire ont aussi été transformées pour recevoir d’autres convives, les incontournables robes tabliers à fleurettes recouvrent certains sièges, les dentelles abondent un peu partout, un coin bien à l’écart est réservé pour nos charmants petits diables, l’aspirateur ou l’arrosoir servent de robinets pour se laver les bains, les menus sont contenus dans les Paris-Match de l’époque et la caissière trône dans sa bonbonnière – on a même droit à une sucette après avoir payé !




C’est drôle, plein de bonne humeur et savoureux !
Pour ceux qui ont cessé de croire au père Noël, Mamie Bigoude est une invention (géniale) du père et du fils Deffis, Arnaud étant le gérant de la société. C’est un décorateur de Limoges ayant une idée au centimètre carré qui s’est glissé dans la peau de Mamie Bigoude pour inventer son univers naïf et tendre, Michaël Duval.
Nichés dans l'alcove
Les robes tabliers servent
de housses aux chaises












Voir www.mamiebigoude.fr


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire