jeudi 16 mai 2013

FEERIE A GIVERNY


Giverny, le domaine enchanté de Claude Monet


Claude Monet, autoportrait
 

Les teintes acidulées des tulipes

Le maître en son jardin
Un foisonnement de formes et de couleurs

L'or des fleurs
 

Quand Claude Monet s’installa en 1883 à Giverny, en bordure de Seine, il fit de la maison, de son jardin et de son étang son domaine enchanté, la clef d’un renouveau pictural. Devenu le maître de l’impressionnisme par le nom donné à l’une de ses toiles « Impression soleil levant », le maître vieillissant accorda de plus en plus d’importance au scintillement des fleurs – son jardin était son seul luxe – aux reflets des nuages ou du ciel dans son étang, inspiration de ses gigantesques Nymphéas. La maison comme le jardin ou l’étang furent soigneusement restaurés par les soins de la Fondation Claude Monet. Leur visite attire chaque année quelques 500 000 visiteurs émerveillés. On connaissait déjà le rez-de-chaussée, ses symphonies de jaunes et de bleus. C’est à présent le premier étage et les ateliers qui ont été reconstitués à l’identique, avec de belles reproductions de ses toiles et la restitution de l’ambiance chère au maître.

Les chemins de Giverny

Les tulipes se pressent devant la maison

Symphonie bleue

Tendresse florale
 

Une promenade magique pour égayer notre « joli » mois de mai resté par trop maussade.
 
Sur la plage

L'entrée bibliothèque

Le premier atelier

Ombrelles

Petit conducteur

Fondation Claude Monet, Tél. : 02 32 51 28 21 et http://fondation-monet.com/fr/ ou www.eure-tourisme.fr.
La chambre de Monet
 

L'une des chambres d'amis

Le cabinet de toilette et ses estampes

La salle à manger jonquille

La cuisine et la flamme de ses cuivres

L'étang aux nymphéas

Tulipes au bord de l'étang

La maison vue de l'étang

Le second atelier

Au bord de l'eau







Monet dans son atelier


Les bonnes adresses de Giverny

Le Jardin des Plumes







 
 

Dans cette jolie villa d'un style deauvillais que n’aurait pas désavoué le duc de Morny, le chef étoilé  de la Mare aux Oiseaux Michel Guérin, propose une délicieuse halte gastronomique à tous les amoureux de Claude Monet. Huit chambres sont à la disposition de ceux qui souhaitent prolonger leur séjour à Giverny. Tél. : 02 32 54 26 35 et www.lejardindesplumes.fr.


L’hôtel Baudy

 






Attirée par la renommée de Claude Monet et espérant glaner quelques conseils du maître qui n’en donnait qu’à Blanche, sa belle-fille, une colonie d’artistes américains tels que Metcalf, Ritter, Breck ou Wendel vint s’installer à Giverny dès le XIX è siècle. Ils logeaient à l’hôtel Baudy où l’on pouvait payer sa chambre et ses repas en faisant cadeau d’une de ses toiles et travailler dans un atelier aménagé derrière l’auberge. L’endroit fut également fréquenté par des artistes français de renom tels que Renoir, Sisley, Cézanne ou le sculpteur Rodin. Monet venait parfois y prendre un verre en compagnie de son grand ami Clémenceau. Aujourd’hui reconverti en restaurant, l’ancien Hôtel Baudy a su conserver l’ambiance d’autrefois.

Tél. : 02 32 21 10 03 et www.restaurantbaudy.com.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire