lundi 31 octobre 2016

BALADE AUTOUR DES TOMBES

Le cimetero monumentale, le temple du kitch mortuaire

Entrée du cimetero monumentale
dans le quartier Republica de Milan

Angelots veillant des tombes familiales

Belle pleureuse

Suppliante

En cette veille du jour des morts, faites cette promenade dans l'incroyable cimetière de Milan...
Après avoir franchi les voûtes prolongeant une chapelle en effet monumentale, on pénètre dans une oasis de pins et de cyprès hérissée d’une multitude de monuments funéraires du plus curieux effet, chapelle, pyramide, temple égyptien, obélisque ou tour médiévale, tout est bon pour les familles endeuillées pour bâtir plus haut, plus fou, plus audacieux que les familles rivales. Pourtant, en cheminant parmi les tombes plus modestes, on est ému par de saisissantes statues d’angelots représentant les petits morts, par un jeune mort baisé par sa fiancée, sans doute, et veillé par sa mère, par un soldat saisi par le sculpteur en son râle d’agonie, par une foule de pleureuses de toute époque – les femmes surtout sont représentées dans ce rôle de suppliante, probablement indigne d’un homme. On rit d’abord, on communique ensuite avec tous ces morts et ceux qui, naïvement, ont tenté de les prolonger au-delà du trépas, par une photo, une prière, une offrande pierre…
 
Affliction

Chagrin

Mélancolie

L'enfant perdu

Jeune mort


Une bonne adresse à Milan, l’hôtel San Guido au décor rococo, près du cimetière en question, Via C. Farini 1/A, Tél ; : 02 6552261, 120 E la chambre pour deux personnes.

L'hôtel San Guido, le salon



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire