dimanche 20 mars 2016

ANIMAUX EN DETRESSE


Le monde des animaux

 

 

L’IFAW, avec des bureaux dans quinze pays du monde, sauve des animaux en détresse partout sur la planète, prodiguant des soins vétérinaires, obtenant des lois de protection des espèces menacées, luttant contre trafics et braconnages. Ainsi, plus de 10 000 baleines de Minke ont été abattues par les baleiniers japonais ces dernières années sous couvert de recherches scientifiques, en réalité pour le seul profit. La lutte pour leur protection a commencé en 2005, avec une plainte déposée par l’Australie contre le Japon devant la Cour internationale de justice, pour pratique illégale de cette chasse. La décision finale a été rendue le 31 mars 2014, déclarant cette chasse illégale et l’interdisant tant dans les mers australes qu’en Antarctique. Ce n’est pas pour autant que la lutte est terminée, car les fraudeurs continuent mais ils n’ont plus le droit pour eux.

Même combat en Australie, où le taux d’extinction des mammifères est le plus élevé du monde. Plus d’un demi million de mammifères sont ainsi tués chaque année sur les routes de Tasmanie et il manquait un hôpital dédié à la faune sauvage pour soigner les blessés et notamment les emblématiques koalas, dont les arbres sont abattus par la déforestation galopante et qui se réfugient alors dans des zones plus urbaines où ils sont menacés par les voitures et par les chiens. Cet hôpital existe désormais à Adélaïde, dirigé par Rae Campbell et son mari vétérinaire Warren. Et a pu traiter plus de cent koalas dès le premier mois de son ouverture.

De même, les oursons noirs asiatiques orphelins après que leurs mères aient été abattues par les chasseurs, sont régulièrement recueillis dans un centre IFAW du nord-est de l’Inde, nourris, soignés, puis remis en liberté dans le parc de Manas, dans le massif montagneux de Doimari. En partenariat avec le Wildlife Trust of India, IFAW participe également à la réintroduction dans ce lieu d’éléphants et de rhinocéros.

Pour toutes ces actions et bien d’autres, envoyez vos dons à IFAW France, 4, rue Edouard Mignot, 51100 Reims. Et pour vous tenir informé des diverses actions de l’IFAW, allez sur youtube.com/ifawvideo ou facebook.com/ifam ou encore twitter.com/IFAWFrance.

 

Cet ourson sera ensuite remis en liberté dans une réserve

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire